Les falaises d’Etretat sont l’une des plus belles côtes de l’Hexagone. Entre la Somme et l’Estuaire de la Seine, ces 140 km de falaises crayeuses forment un ruban blanc sur la côte. Ces merveilles ont à tout jamais changé l’image de la commune d’Etretat qui n’était qu’un simple village de pêcheur autrefois. Venez découvrir de vos propres yeux ce panorama qui a inspiré de nombreux grands peintres.

La porte d’Aval ou l’éléphant qui trempe sa trompe dans la mer

Les falaises d’Etretat ne forment certes qu’un seul arc. Pourtant, à bien y regarder, elles sont composées de plusieurs sites très intéressants les uns des autres. Commencez votre visite par la fameuse porte d’Aval. Maupassant l’avait décrit comme un éléphant qui trempe sa trompe dans la mer. Si vous l’observez bien, vous pouvez distinguer la tête, la trompe, les membres antérieurs et postérieurs de l’éléphant. On peut également voir que l’éléphant porte un palanquin de Maharadjah sur son dos.

La Courtine ou la langue de roche blanche

Cette roche blanche se dresse tout en haut de la falaise sur un sommet verdoyant. Vous devez vous aventurer dans un tunnel pour accéder au sommet. Cette petite crique est ornée de bien de merveilles comme les pisseuses ou des petits talus arrosés par de minuscules fontaines d’eaux. Ensemble, elles s’écoulent après en cascade.

Divers monuments qu’il faut absolument découvrir

L’histoire raconte l’aventure de deux pilotes François Coli et Charles Nunguesser qui ont tenté de relier New York à bord de l’Oiseau Blanc. Leur avion n’est jamais arrivé à destination et n’a jamais été retrouvé. Les deux coéquipiers survolèrent le sommet de la falaise en 1927. Un monument et un musée ont été bâtis sur le sommet de la falaise pour leur rendre hommage.

Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress Theme